Devant ton écran

Posts Tagged ‘Série B

The Misfits (Nier)

with 3 comments

 

Nier jure dans le paysage vidéoludique actuel, et ce dès la boucle d’accroche : une jeune fille à la voix rauque traite un certain « Weiss » de « dumbass » et de « little bitch ». Elle, c’est Kainé, qui se balade en nuisette et en petite culotte et trimballe partout deux épées mastoques et sa mauvaise humeur. Sa petite culotte est fermée à l’arrière par un ruban de soie qui laisse plus qu’entrevoir la raie des fesses. Elle a peur de rien Kainé. Weiss, c’est un bouquin volant qui parle comme un acteur shakespearien, a des problèmes de famille et crache des boulettes comme dans un shmup. Ajoutez un gamin aveugle qui se transforme à un moment sans qu’on sache bien pourquoi en clone du Mr Jack de Burton, et vous obtenez la fine équipe de déviants qui traînent avec Nier, le héros éponyme du jeu de Cavia.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Written by Martin Lefebvre

2 juin 2011 at 12:17

Fantasia chez les ploucs (The Precursors)

with 5 comments

Cadet de l’espace, on pense prestige,  voyages interplanétaires,  plan retraite sur une Lune paradisiaque… A peine entré à l’académie, je me voyais Shepard ou Master Chief, j’étais un jeddaaye. Mais il faut bien le dire, une fois le tutoriel aussi violet que virtuel passé, on a beau sortir en tête de sa promo, on en bave. Je débarque sur Goldin, tu parles du rêve : astroport de troisième classe, un désert venteux, des locaux qui parlent moitié russe moitié anglais, la Tatooine du pauvre. Et je te raconte pas les supérieurs. « Ah ah j’ai bien connu ton père que me fait le commandant, maintenant va me chercher un paquet d’épices sur la lune d’à côté, et ne traîne pas en route les chiens sauvages ont du mordant là-bas ».

Lire le reste de cette entrée »

Written by Martin Lefebvre

2 avril 2011 at 22:05

Gentil bâtard (Divinity II Ego Draconis)

leave a comment »

Quand j’arrive au petit pont sur la rivière, je suis pas beau à voir. Le mage gobelin m’a crêpé les cheveux façon barbecue avant que j’éteigne sa tribu, les hordes de squelettes sauvages m’ont mordu, griffé et un petit peu éviscéré, je pue de la gueule à force de m’être versé de longues rasades de vin, de potions au goût douteux, et de bière trappiste afin de regagner quelques gouttes d’énergie magique, et d’ailleurs les munitions manquent. Petit Poucet de la castagne, on me suit à la trace grâce aux cadavres pas tous biodégradables que je sème dans les bois. Bref, pas de l’excursion de petit joueur, tu repasseras pour les sensations bucoliques. Et là, cinématique, arrive un agent immobilier qui me propose d’acheter une maison pas cher dans le village du coin. Ca doit être la crise épique des subprimes dans la contrée. Mec, à cinquante mètres y’a une TOUR EN RUINES OU VIT UN MAGE DRAGON ZOMBIE, et le TEMPLE DU MAL MALEFIQUE DE LA NUIT ET SES HORDES DE ZELOTES est à quoi ? deux cent mètres à droite ? Quesse tu fais là ? Tu veux me vendre une maison ? Et puis quoi encore, une cheminée en pierre de taille et un monte-personne ? C’est que j’ai un univers à sauver moi.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Martin Lefebvre

10 mars 2011 at 18:46

Croquemitaines (Aliens Vs Predator 2010)

leave a comment »

Pouvant difficilement prétendre lutter contre les Gears of War, Halo ou autres GTA, les productions occidentales de Sega se sont installées cette génération dans la sympathique série B, ce qui nous a valu de musculeux jeux mineurs comme Condemned ou Viking : Battle for Asgard, avec au programme du sang, des frissons et des coups de latte. Rien de surprenant à voir l’éditeur nippon récupérer la série majeure du film d’exploitation, qui a déjà de solides antécédents vidéoludiques, pour produire une rugueuse série B, confiée qui plus est à Rebellion, déjà responsable de deux titres marquants dans la série, en 1994 sur Jaguar et en 1999 sur PC : on sait à quoi s’attendre.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Martin Lefebvre

21 février 2011 at 21:17

La grosse bêta (Alpha Protocol)

leave a comment »

 

Pendant une bonne demi-douzaine d’heures, le temps que démarre réellement Alpha Protocol, se demander ce qu’on fiche là : qui avait pu recommander ce machin ? Un Third person shooter de quatrième zone, ses mini-jeux agaçants, son jeune premier lisse et ses raclures  de boss, son univers techno-thriller-militaristico-conspirationniste usé avant d’avoir servi… N’en jetons plus, ce n’est plus une ambulance, mais un tombereau destiné à conduire les responsables d’Obsidian en place de Grève avant la déportation en Nanaristan. A moins que…

Lire le reste de cette entrée »

Written by Martin Lefebvre

13 janvier 2011 at 21:37

Fanservice (Ghostbusters, The Video Game)

with 9 comments

Tout bien considéré, si je devais désigner les héros de mon enfance, ce ne serait ni sur Tintin ni sur Batman que s’arrêterait mon choix, pas plus que sur ce bon vieux Magnum ou sur Mr T. Tous les matins avant de partir à l’école, vers la mi-temps des années 80, entre deux vannes déjà éculées de William Leymergie, je ne ratai pas un épisode du dessin animé SOS-Fantômes. Je ne te raconte même pas l’effet que me faisaient les films, surtout le premier, réalisé en 1984 par Ivan Reitman, pellicule majeure de la geek-pride. Ils avaient le total-look nerdy (les lunettes et les cheveux d’Harold Ramis alias Dr Egon Spengler), des doctorats à ne plus savoir qu’en faire, et pourtant ils étaient funky, rapportèrent une véritable fortune aux producteurs, et Bill Murray était l’homme le plus cool de tous les temps.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Martin Lefebvre

10 juillet 2010 at 20:23

Le roi de la bagarre (TNA Wrestling)

with 6 comments

Tu m’aurais dit il y a quelques semaines que je consacrerais un article élogieux à un jeu de catch sur téléphone portable, je t’aurais sans doute regardé de travers,  un rien vexé. Aujourd’hui, tu me manquerais de respect, je partirais d’un rire machiavélique, avant de t’attraper par les cheveux pour te cogner la tronche sur le plancher, tout en te traitant de résidu de patate pourrie tout juste bonne à faire de la purée. Tout ça à cause de TNA Wrestling, catch-RPG sur portable Apple du studio québécois Longtail Studio (financé par Gérard Guillemot, co-fondateur d’Ubisoft). Il paraît que le catch revient à la mode, ça doit être le retour du glam. Mais je ne fais pas les choses à moitié, moi : la TNA, Total Nonstop Action, pas moins, c’est de la fédération de seconde zone, de la vraie, pour les vieilles brutes sur le retour façon Hulk Hogan et les jeunes ambitieux cramés comme Gore, le joli bébé de 120 kilos de muscles que j’ai décidé de mener à la gloire. En slip orange.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Martin Lefebvre

19 mars 2010 at 21:46

Publié dans Critique

Tagged with , , , , , ,