Devant ton écran

Posts Tagged ‘survival

La mort de l’auteur (Alan Wake)

with 9 comments

Je voulais te parler d’Alan Wake, et bien voilà, c’est assez rare quand il s’agit de papoter, mais c’est la panne. Je ne sais pas comment m’y prendre, j’ai beau marcher dans tous les sens en me retournant de temps en temps rageusement vers la page du traitement de texte, celle-ci résiste dans son vide que la blancheur défend. Tu vas me dire, ça tombe bien, le jeu de Remedy évoque les caprices de l’inspiration, et avec cinq ans de développement tu peux être sûr que les développeurs ont expérimenté toutes les souffrances du créateur.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Written by Martin Lefebvre

14 novembre 2010 at 13:48

Publié dans Critique

Tagged with , , , , ,

Manifeste du surréalisme (Deadly Premonition)

with 12 comments

Tu sais, Zach, je pense que c’est important d’exprimer son amour. Son amour des gens dont on est proches, des lieux qui nous ont touchés, des animaux qu’on a rencontrés, les lapins et les chiens notamment,  et même des jeux, pourquoi pas, Zach ? Parce que l’amour, c’est encore la meilleure façon de se créer une communauté d’esprit, une sorte de famille. Je sais que tu aimes beaucoup David Lynch, le grand réalisateur surréaliste américain, et aussi les jeux de Suda 51, tout de même, c’est quelque chose… Tu te souviens de Michigan qui date de 2004, sur Playstation 2 ? En fait le directeur n’est pas Suda mais Akira Ueda, enfin ce n’est pas important… Ce qui est important c’est qu’il est fauché, mais ambitieux, et plein d’amour à sa manière, non Zach ? Deadly Premonition, c’est encore autre chose, c’est ton cousin en quelque sorte, il a quelques tics, il s’exprime de manière un peu étrange, il a une drôle de démarche, c’est vrai, mais il est de la famille. Tu devrais l’acheter, si tu penses que c’est ce qu’il te faut on passera à l’épicerie après, mais allons rouler un peu dans les bois.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Martin Lefebvre

8 novembre 2010 at 21:29

Poudre noire (Resident Evil 5)

with 5 comments

Donner suite au plus vertigineux jeu d’action de sa génération, alors que son concepteur est parti, c’est forcément une gageure. Et ça n’a pas manqué, on a écrit beaucoup de mal sur Resident Evil 5, son immobilisme, sa fadeur, parfois avant même d’y avoir joué. Il serait temps de remettre les pendules à l’heure, et de l’affirmer crânement : ce cinquième volet n’a pas à rougir face à son prédécesseur, dont il prolonge les innovations en mettant plus que jamais le combat au centre du jeu.  Resi 4 prétendait encore être un survival, un jeu d’action-aventure. Resi 5 s’assume pleinement comme jeu de tir, jusqu’au fétichisme de la pétoire. Et Chris est loin de faire pâle figure à côté des stars montantes du genre comme Marcus Fénix ou Nathan Drake…

Lire le reste de cette entrée »

Written by Martin Lefebvre

23 août 2010 at 08:40

Publié dans Critique

Tagged with , , , , , ,