Devant ton écran

Posts Tagged ‘rétro

Maître-artisan (Avadon, The Black Fortress)

with 4 comments

Depuis plus de quinze ans, Jeff Vogel creuse son sillon, et bon an mal an programme, écrit et publie un ou deux RPG. Loin des budgets faramineux de Bioware ou de Bethesda, Vogel construit une œuvre artisanale, fidèle aux canons définis dans les années 90. Ses séries, Exile, Avernum, Geneforge, lui ont acquis un public fidèle, prêt à payer le prix (25$ l’épisode) malgré une production minimaliste, ce qui lui a permis de maintenir à flot Spiderweb, sa petite entreprise familiale. Avadon – The Black Fortress, premier volet d’une nouvelle saga, est une porte d’entrée idéale dans l’univers de Vogel, d’autant que celui-ci n’a jamais été aussi accessible. En améliorant notablement l’interface et les graphismes, en rendant son jeu disponible sur iPad à un prix plus doux, Vogel semble prêt à s’ouvrir à un plus large public, et à donner à son travail plus de visibilité. Ce qui ne serait pas volé, tant Avadon, non content de flatter notre nostalgie, est aussi un RPG diablement accompli.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

2 juillet 2011 at 17:42

Publié dans Critique

Tagged with , , , , , , , ,

Hommage à la FMV

with 3 comments

En 1990, qui aurait pu prédire que la Full Motion Video, qui faisait alors tourner les têtes des joueurs comme des développeurs, serait vingt ans plus tard regardée comme une étrange voie de garage, le procédé kitsch et dépassé  d’une époque gentiment ridicule. A dire vrai, en regardant des vidéos, ou en rejouant une quinzaine d’années plus tard aux plus respectables classiques du genre comme Wing Commander III ou Under a Killing Moon, on ne peut s’empêcher de voir les nombreux défauts du procédé. Pour autant, celui-ci n’est pas mort, il vivote dans les marges : en témoignent le récent remake de Mc Dog Mc Cree sur Wii ou encore la série des Mystery Case Files, jeux d’aventure foncièrement bisseux. Et puis surtout à une époque où il n’a jamais été aussi facile de créer et de manipuler de la vidéo, et où un jeu comme Heavy Rain passe dans certains cercles pour révolutionnaire, il est sans doute temps de rendre hommage à cette bonne vieille full motion video.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

21 janvier 2011 at 18:33

Publié dans Analyse

Tagged with , , ,

Bûche glacée (Icewind Dale)

with 5 comments

Et si ce qu’il y avait de mieux dans les fêtes de fin d’année, c’était leur lendemain ? Le sapin déjà un peu défraîchi, l’esprit de concorde rangé, les invités repartis. Plus d’histoires de Père Noël, les cadeaux traînent déballés. Tu te lèves pour aller piocher les restes dans le frigo. Petit déjeuner au foie gras, brunch au fond de champagne, et le morceau de bûche glacée dans le congélo. Le plaisir nu de s’en mettre une pleine lampée, voilà ce que te promet Icewind Dale.  Développé par Black Isle, et publié en 2000 par Interplay, le jeu pourrait au premier abord passer pour l’idiot de famille, le dungeon crawler simpliste  par rapport à ses glorieux cousins : Fallout, Baldur’s Gate, Planescape Torment…  Pourtant, dix ans après sa sortie, son souffle givré est étonnamment vivifiant : dans la glacière s’est conservé un classique méconnu, le glacier a charrié un corps oublié ; frictionnons et tentons la décongélation.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

17 janvier 2011 at 21:46

Trouble obsessionnel compulsif (VVVVVV)

with 7 comments

Tu réapparais. Tu inverses la gravité, tu t’empales. Repop. Tu sautes, tu rebondis, tu meurs. Tu recommences. Tu te rempales. Puis à nouveau. Tu t’écrabouilles, tu te ratatatines, tu te gauffres, tu te viandes. Tu commences à peine à avoir le geste. Tu sautes tu atterris sur la plateforme tu repars dans l’autre sens, juste à temps, tu rerebondis, tu évites les piques du dessus, tu t’écrases à deux millimètres. Le geste commence à te pénétrer. Tu réapparais.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

8 janvier 2011 at 16:00

Publié dans Critique

Tagged with , , , ,

Impasse évolutive (Le Temple du mal élémentaire)

with one comment

Second des trois jeux développés par Troika, Le Temple du mal élémentaire (TOEE), sorti en 2003, est sans doute moins fameux qu’Arcanum et Vampire : The Masquerade — Bloodlines. C’est pourtant un fascinant jeu maudit, qui dès sa sortie est un dinosaure au carré : adaptation du mythique mais vieillot premier méga-module pour Donjons & Dragons, écrit en 1985 par Gary Gygax et Frank Mentzer, c’est aussi un des tous derniers jeux de rôles grand public en 2D, qui ambitionnait de reproduire fidèlement et au tour par tour le système du jeu de rôle sur table. Contrairement aux autres productions du studio, TOEE met de côté les ambitions narratives – encore que pour la petite histoire ce soit un des premiers jeux évoquant sans complexes une relation homosexuelle– pour privilégier la tactique et le système. Pétri de bugs à sa sortie, le jeu n’eut pas de descendance ; ne demeure aujourd’hui qu’un bancal mais fascinant monument du jeu de rôle occidental, une belle impasse évolutive.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

5 décembre 2010 at 13:18

Les petits fantômes (l’Abbaye des morts)

with one comment

Cet été, Locomalito a passé ses vacances en pays cathare. Le soir, il codait L’Abbaye des morts, un tout petit jeu de plateformes à croquer, avec des graphismes et une philosophie très ZX Spectrum. Un petit moine cathare est poursuivi par des croisés et fuit dans une abbaye abandonnée, qui contient plusieurs écrans — tu rigoles mais à une époque c’était la classe– remplis de monstres et de pièges en tout genres. On se croirait dans les années 80, mais Dieu est clémence puisque de nombreux checkpoints rassureront les âmes en peine. Vaut le téléchargement rien que pour les trois ou quatre premiers écrans, faire sonner une cloche et humer la nostalgie.

Via TIGsource

Written by Martin Lefebvre

22 septembre 2010 at 19:54

Publié dans Brève

Tagged with , , , ,

1985

with 3 comments

Cela fait aujourd’hui vingt-cinq ans qu’Ultima IV : The Quest of the Avatar est sorti sur Apple II. J’étais trop jeune pour y jouer — je n’ai découvert la série qu’au sixième volet –, mais je sais que Richard Garriott aka Lord British, non content d’inventer en 1979 le CRPG avec Akalabeth, révolutionna le genre avec ce quatrième volet. La petite histoire raconte que le développeur avait été marqué par une polémique visant la figure démoniaque qui ornait la couverture d’Ultima III : on lui reprochait de pervertir la jeunesse, d’inciter au satanisme, et autres absurdités du même acabit…  L’absurdité des reproches n’empêcha pas Garriott de réfléchir au contenu de ses jeux, et de convenir que si le joueur de RPG incarne généralement un héros, en pratique le personnage se comporte comme fieffé fripon, le genre à looter la veuve et l’orphelin. D’où l’idée de créer l’Avatar, et de mettre au programme les questions de morale…

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

16 septembre 2010 at 19:20

Publié dans Brève

Tagged with , , , , , ,