Devant ton écran

Posts Tagged ‘Indie

Quinte flush (Sword & Poker)

with 2 comments

Tu sais, si ce blog n’est plus mis à jour, c’est que ton serviteur est un héros de la modernité. Entends : quand il ne glande pas sur internet, il est toujours entre deux métros, une pige, des copies en retard, une vaisselle ou trois couches. Pour consoler l’homme pressé de l’absence totale d’élévation dans une vie banalement précipitée, pas de meilleur remède que les jeux portables qu’on peut serrer tout contre soi, même pendant les heures de pointe. Ainsi, Sword & Poker, des japonais de Gaia, sur iPod  touch ou iPhone, est un parfait jeu de commuter. Au départ, il ne paye pas de mine, avec ses airs de solitaire vaguement kawai. Heureusement, tu ne l’as pas payé cher, moins d’un euro, et encore il dispose d’une large démo. Ah, ah, ah que c’est con ce jeu. Con au point que je t’avoue lui avoir consacré ma soirée d’hier, et que je puis te l’assurer : je n’ai pas oublié de recharger mon iPod ce matin. Ce jeu est un collant petit bâtard, lecteur.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Martin Lefebvre

20 janvier 2010 at 16:43

Publié dans Critique

Tagged with , , , , , , ,

Demake

with 4 comments

halo nes

Tu connaissais les remakes. Le jeu vidéo évolue vite, et après tout, dépoussiérer l’interface et  ravaler la façade de vieux classiques n’a rien de bien choquant. Tu prends plaisir à jouer à Resident Evil sur Gamecube, Dragon Quest IV sur DS ou Prince of Persia sur le XBLA. Tout cela est bien, mais il faut te mettre au goût du jour.  Le dernier cri, c’est le demake, soit le remake à l’envers : tu prends un jeu moderne, tu imagines ce qu’il donnerait sur NES ou sur Atari 2600. Difficile de dire à quelle époque les premiers demakes ont émergé sur la scène indépendante, mais un vieux joueur blasé dans ton genre ne manquera pas d’être touché par ces hommages rendus à la fois au jeu vidéo contemporain et aux formes traditionnelles. Les demakers sont d’habiles pasticheurs dans la tradition des contraintes oulipiennes.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Martin Lefebvre

14 juillet 2009 at 11:52

Publié dans Brève

Tagged with , , ,

XNA pas fait ses preuves

with 6 comments

wofc21

On l’oublierait presque, mais cela fait bien six mois que Microsoft a lancé les XNA Community Games sur Xbox 360. Le principe est simple, il semblait prometteur : donner aux créateurs amateurs la possibilité de rendre disponibles leurs jeux sur le Live, et même de les vendre (entre 200 et 800 points), afin de faire de la 360  un véritable nid de la création indépendante. A l’heure du bilan, malgré quelques succès d’estime comme The Dishwasher (qui va d’ailleurs sortir sur le XBLA) ou Johnny Platform’s Biscuit Romp, les promesses ne semblent pas tenues. En effet, Gamasutra révèle des chiffres de vente très décevants, qui remettent en cause l’efficacité du service. Sur son blog, Nathan Fouts, développeur de Weapon of Choice (qui illustre cette brève), un des jeux les mieux reçus, se plaint de ventes insuffisantes pour rentabiliser le développement.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Martin Lefebvre

31 mars 2009 at 21:39

Publié dans Brève

Tagged with , , ,

Pyro, light my fire

leave a comment »

pyro

Le principe est plutôt simple : « Burn ! Burn it all ! ». Lancez une boule de feu depuis le sommet de l’écran, faites la rebondir pour qu’elle allume les torchères. Ca ressemble un peu à Peggle (ou au pachinko), mais en moins aléatoire. Le développeur Damijin, qui a posté sur F13 un petit post-mortem évoque ausssi Bloons comme principale inspiration.  Quoiqu’il en soit, les graphismes épurés font penser à un jeu NES, et c’est pas pour me déplaire. Le jeu compte 44 niveaux, introduisant au fur et à mesure de nouveaux mécanismes. Petite subtilité qui ajoute de la profondeur : chaque niveau ou presque peut être fini en un seul coup, et le jeu nous félicite pour cet « ace ». Le défi ultime est évidemment de finir le jeu sans gâcher une seule balle. C’est sans doute pas le GOTY, mais ça se joue tout seul, sur Kongregate par exemple. Et hop, quelques minutes de productivité réduites à néant, c’est toujours ça de gagné !

Written by Martin Lefebvre

29 mars 2009 at 17:48

Publié dans Brève

Tagged with , , ,