Devant ton écran

Posts Tagged ‘Japon

The Misfits (Nier)

with 3 comments

 

Nier jure dans le paysage vidéoludique actuel, et ce dès la boucle d’accroche : une jeune fille à la voix rauque traite un certain « Weiss » de « dumbass » et de « little bitch ». Elle, c’est Kainé, qui se balade en nuisette et en petite culotte et trimballe partout deux épées mastoques et sa mauvaise humeur. Sa petite culotte est fermée à l’arrière par un ruban de soie qui laisse plus qu’entrevoir la raie des fesses. Elle a peur de rien Kainé. Weiss, c’est un bouquin volant qui parle comme un acteur shakespearien, a des problèmes de famille et crache des boulettes comme dans un shmup. Ajoutez un gamin aveugle qui se transforme à un moment sans qu’on sache bien pourquoi en clone du Mr Jack de Burton, et vous obtenez la fine équipe de déviants qui traînent avec Nier, le héros éponyme du jeu de Cavia.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

2 juin 2011 at 12:17

Le gai maso (Shiren the Wanderer)

with 3 comments

Entrez dans un magasin de jeu vidéo, de préférence une grande enseigne, dirigez-vous crânement vers le premier vendeur de dix-huit ans venu, et demandez-lui si  Shiren est en stock. Un rogue-like, par l’équipe derrière  Pokémon : Donjon Mystère, équipe de secours… Vous rougissez sans doute un peu. Ca fait toujours ça, un adulte qui parle de Pokémon. Non vraiment, il ne voit pas. Shiren The Wanderer, remake d’un classique de la SNES sorti au Japon en 1995, est arrivé en France dans le plus grand anonymat, et le rogue-like est un genre réservé aux plus déterminés des nerds.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

26 mars 2011 at 16:55

Les héros puent (Way of the Samurai 3)

with 5 comments

Quand ils ne sont pas trop occupés à me tirer la langue ou à fuir en pleurant, les gamins du village m’accablent de questions. Est-ce que je vais tuer leurs parents ? Quelle est la plus grande qualité du samouraï ? Pertinents petits braillards, je ne sais pas leur répondre. Egoïste, soiffard, goulu, souvent veule, emporté, résigné à son sort, pusillanime et peureux, mais aussi parfois – plus rarement —  courageux à l’excès, fidèle, ou peut-être même aimant…  Le samouraï n’est jamais qu’un humain avec une épée. Celle-ci suffit néanmoins à  faire de lui une figure tragique. Qui vit par le glaive…

A sa manière, Way of the Samurai 3 est un jeu-samouraï : tout son tranchant tient à sa narration interactive. Est-ce suffisant pour aiguiser l’intérêt du joueur ?

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

23 mars 2011 at 14:23

Après-midi de chien à Okinawa (Yakuza 3)

with 10 comments

Okinawa, noyade de soleil, le blanc écrasant des plages, le couvercle bleu du ciel. Je suis trop jeune encore pour jouer les vieux singes kitaniens qui retombent en enfance au plus grand plaisir des Kikujiro : pas facile d’assumer sa paternité au jour le jour. Alors se retrouver avec neuf orphelins sur les bras, je vous raconte pas. Il y a des jours où les envies d’ailleurs me démangent trop pour que j’y résiste bien longtemps. Un chien fou ne se range jamais tout à fait. Je sais bien que je devrais parler à Shiro qui est fuyant depuis quelques jours… Une peine de cœur sans doute, ou alors une mauvaise note… Ca attendra. Trop besoin d’air, je longe la plage jusqu’au monorail, et je m’en vais en ville.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

27 janvier 2011 at 19:25

Publié dans Divagations

Tagged with , , , , ,