Devant ton écran

Hansel et Gretel

with one comment

Dans le conte de Grimm, Hansel et Gretel découvrent une maison en massepain, et se mettent à la dévorer à belles dents. C’est un piège ! Voilà que leur tombe dessus la sorcière, propriétaire des lieux. Récit bref à portée morale, l’apologue se répète pour les joueurs, qui se font souvent complaisamment piéger à la manière des deux enfants. Une salle grande ouverte, un coffre au trésor bien en vue, une myriade de bonus brillant qui attire l’attention. Et soudain, comme on joue à avoir peur à la veillée, une grille s’abat, un système d’alarme hurle soudain, une pléthore de gardes patibulaires font leur entrée. On nous a bien eus. Brusquement on passe de la récompense à l’épreuve. Mais on le sait, dans un jeu vidéo, l’épreuve n’est jamais que prétexte à récompense, elle est en elle-même jouissance. Quand bien même aurions eu nous affaire à un mauvais coucheur à la Rick Dangerous, au pire une animation burlesque nous aurait récompensés des nos efforts C’est très consciemment qu’on fonce tête baissé dans le piège, à peu près sûr que les développeurs nous permettrons d’en sortir tête haute. Les exemples sont trop nombreux pour être cités, aussi ne te retiendrai-je pas plus longtemps avec ce petit ludème.

Written by Martin Lefebvre

28 mai 2011 à 21:15

Publié dans Brève

Tagged with ,

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. Ludème…quel joli mot!
    Et quelle jolie comparaison!

    Pierrec

    31 mai 2011 at 16:10


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :