Devant ton écran

En bleu, 3 : les qualifications s’entêtent

leave a comment »

Rappel des épisodes précédents ! Après le match au couteau contre la Serbie, les Bleus sont en position idéale pour se qualifier : en tête de leur groupe avec un point d’avance sur leur récente victime, il ne leur reste plus que deux matchs à domicile contre les Féroé et l’Autriche, équipes à leur portée. Evidemment, il faut rester vigilant, mais le coach Devant Tonécran se sent moins à l’étroit dans le survêtement en Tergal aux couleurs de la FFF. Mais il faut prendre les matchs les uns après…

Prise de tête

L’équipe tourne bien, tous les postes semblent couverts, manque juste un buteur. Il faudra que j’essaye Gomis, en grande forme à Lyon en ce début de championnat. Il pourrait apporter un peu de force et de hauteur aux avant-postes. Dans l’ensemble, l’équipe manque d’impact dans les airs : L. Diarra et Cabaye ne sont pas à proprement parler des géants, pas plus que Ribéry ou Malouda…

Toulalan a un jeu de tête correct, mais n’est pas assez grand pour être une tour de contrôle…

L’avantage avec Alou Diarra, c’est qu’il a la détermination communicative

Ca risque de poser problème, d’autant que le moteur de Football Manager est souvent obsédé par les caractéristiques physiques, notamment le saut… Evidemment, des solution existent. Un triangle Alou Diarra, Mathieu Flamini, Yoann Gourcuff à la place respective de Toulalan, L. Diarra et Cabaye serait beaucoup plus rassurant dans les airs, même si l’équipe perdrait d’autres atouts.

Malgré tout, je ne suis pas plus inquiet que cela, puisque mes défenseurs centraux ont un bon jeu de tête (et Mexès, Delpierre ou même Bodmer peuvent apporter encore plus de hauteur), et de toutes façons les colosses serbes n’ont pas fait grand-chose de leur domination dans les airs.

Pour le poste de latéral droit, Sagna revient de blessure, il a de bonnes chances de reprendre la place à un Réveillère qui montre ses limites malgré sa bonne volonté.

Le poste de meneur de jeu est aussi en question, Cabaye ne démérite pas, mais ne brille pas non plus. Sans remettre en cause le choix du lillois, il faut que je pense à essayer Nasri, qui est en train de rater sa saison à Arsenal, à Pedretti, à Benoît Cheyrou, ça ne manque pas en France le meneur de jeu au profil défensif…

L’alternative la plus intéressante semble être Coutadeur qui cartonne à Monaco. Oui, Football Manager n’est qu’un jeu, et Monaco est en tête du championnat, emmené par un brillant Mathieu Coutadeur qui empile les passes décisives.

Et je ne peux pas non plus éliminer Gourcuff, mais que les amateurs de ce dernier ne paniquent pas, sauf grosse surprise il sera à la Coupe du Monde, même si ce n’est que comme remplaçant.

Tandis que je médite ces difficiles questions d’hommes, tombe un bonne nouvelle : la France est passée 5 ème au classement mondial, devant l’Angleterre et l’Italie. En cas de qualification, le statut de tête de série est assuré.

10/10/09 France 4 – Féroé 0

André-Pierre Gignac, très photogénique

Aujourd’hui, c’est Féroé ! Match sans grand intérêt, si ce n’est qu’il permet quelques essais. Govou revient en sélection et marque deux buts, Gignac, finalement remis de ses problèmes physiques est le premier avant-centre à réussir un match, doublé pour lui aussi. Première sélection pour Matthieu Coutadeur en meneur de jeu à la place de Cabaye. La différence entre les deux n’est pas criante, il s’agit de faire un choix et de s’y tenir.

La cheville d’Henry

Devant, c’est l’avalanche de blessures, ce qui a limité mes choix. Le jeu a la bonté de tuer le père pour moi : Henry a la cheville fracturée, trois mois d’arrêts pour le barcelonais, le reverra-t-on un jour en Bleu ?

Conséquence, Hoarau fête sa première sélection par une entrée médiocre.

Moussa Sissoko contrôle le ballon par l’intensité du regard

Moussa Sissoko est un débutant plus convaincant, mais il est encore un peu tendre par rapport à la concurrence qui est riche au poste de milieu défensif (les Diarra, Toulalan, Flamini…). Mais quelles belles statistiques il a ce garçon ! C’est bien simple, à vingt ans, il est bon partout, à la fois massif et technique…

L. Diarra fait un très bon match en latéral droit.

Excellente nouvelle : cette victoire suffit à qualifier la France, la Roumanie a battu 2-0 la Serbie chez elle !

Ce qui s’est passé en vrai : France 5 – Féroé 0, à Lorient, sans Gameiro mais avec un doublé de Gignac.

14/10/09 France 2 – Autriche 0

Dernier match de qualification, qui prend des airs d’amical, même si une vengeance s’impose après le 3-1 de l’aller…

Gignac marque à la 35 ème sur une ouverture de 50 m d’Evra, puis la France se donne une série d’occasions, sans toutefois beaucoup d’efficacité. Cabaye tire sur la transversale une première fois à la 50 ème, et finit par marquer son premier but (une patate du coin extérieur gauche de la surface) à la 90 ème, juste après une tête de Malouda sur le poteau.

Cet idiot de passeur décisif

On avait dit de la tête Alou, et c’est pas la peine de te plier en deux pour te faire passer pour ton homonyme…

En défense centrale, je teste Abidal-Mexès, et par une étrange conjonction astrale, aucune boulette de leur part. Alou Diarra me déçoit en milieu défensif, il fait un match intéressant, mais ne gagne que 4 têtes sur 8 disputées, alors que c’est pour son jeu de tête que je l’ai appelé… Et cet idiot préfère donner une passe décisive et faire 8 interceptions !

Evra, homme du match, a été très actif sur son côté gauche, Bakary Sagna revient bien de blessure, Benoît Pedretti a fait un retour peu remarqué et peu remarquable en EDF, et Anelka une entrée tout en mollesse dont il a le secret.

Ce qui s’est passé en vrai : France 3 – Autriche 1. Même Benzema a marqué.

Bilan de compétence…

Le bilan des qualifications est plutôt positif, d’autant que l’équipe a montré qu’elle était capable de réagir dans des situations compliquées (après l’ouverture du score roumaine, après l’expulsion de Gallas à Belgrade… ). Je me suis plus ou moins débarrassé des sénateurs… Henry a été médiocre ou blessé, Anelka n’a fait que des bouts de matchs, tout le monde a oublié l’existence de Patrick Vieira (qui fait de la figuration à City). Des « anciens », seul reste Gallas, et encore, il a été correctement suppléé par Mexès.

Le schéma en 4-5-1 est plutôt efficace.

La défense Evra-Gallas-Rami-Sagna donne satisfaction, sachant que Gaël Clichy est un redoutable concurrent à gauche, et que L. Diarra semble capable de suppléer Sagna. Rami s’est solidement imposé en titulaire, notamment pour son jeu de tête. Gallas tient la corde pour l’accompagner grâce à son expérience, mais c’est encore ouvert.

Le Xavi du pauvre

Y. Cabaye, Ch’Xavi (ouh que c’est mauvais)

Au milieu, le triangle central avec à sa base Toulalan, puis Cabaye – L. Diarra, fonctionne bien. ca manque un peu de percussion dans les airs (ce qui est un soucis de toute l’équipe d’ailleurs, à l’exception des centraux), mais Alou Diarra et dans une moindre mesure Flamini, qui pourraient apporter un peu de hauteur dans l’entrejeu, manquent de technique. Cabaye est un peu le Xavi du pauvre, mais il s’intègre bien et réussit une grosse saison avec le LOSC. En somme, il remplace utilement Gourcuff au poste de meneur dans la mesure où il est plus complet que le bordelais : ça donne un milieu très travailleur. L. Diarra est indispensable dans la mesure où il cumule qualités défensives et jaillissements offensifs. Plus qu’à Makélélé, il fait penser à un Essien en moins costaud. Dans le même genre que Cabaye, Coutadeur pourrait faire un remplaçant efficace, même si Gourcuff n’a pas dit son dernier mot.

Sur les ailes, Ribéry et surtout Malouda sont excellents. Ce dernier ne joue malheureusement presque pas à Chelsea. Espérons que cela ne pénalise pas son rendement. Govou est une bonne alternative.

En pointe, personne ne s’est réellement imposé : ont été essayés Henry, Benzema, Anelka, mais seul Gignac a marqué, il est vrai contre des équipes supposées faibles. Au moins le toulousain ne manque pas d’envie et n’est pas maladroit devant le but; il tient la corde pour le poste. Autant je n’apprécie guère Anelka, notamment pour jouer seul en pointe, autant il fait une saison stratosphérique à Chelsea, qui lui permettra peut-être de venir en Afrique du Sud. Gameiro fait des bouts de match, mais plutôt comme ailier droit pour jouer les contres. Pas mauvais, mais trop crevette pour prétendre à plus pour le moment.

C’est sans doute le poste le moins bien pourvu, faute d’un fuoriclasse, mais la France a été championne du monde avec Guivarc’h après tout. Et pas d’inquiétude, cela ne nous a pas empêché de marquer 16 buts en 5 matchs (dont 7 contre les Féroé, il est vrai).

Mais je suis conforté dans mes choix : les journalistes adorent Gignac et Cabaye ! Un sélectionneur dont les choix sont validés par la presse, c’est presque aussi bien que de gagner la Coupe du Monde !

Written by Martin Lefebvre

20 mai 2010 à 14:32

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :