Devant ton écran

Au revoir, Underdogs !

with one comment

underdog

Le 13 février 2009, suite à la faillite de son hébergeur, le site Home of the Underdogs a définitivement cessé d’exister. Fondé en 1998 par Sarinee Achavanuntakul, le site tombait lentement en ruines, la jeune Thaïlandaise ayant décidé de se consacrer à la réflexion politique. HotU était un des plus anciens sites d’abandonware, et proposait des milliers de jeu en téléchargement, accompagné de critiques. Le site privilégiait les « underdogs« , jeux (de niche, je ne peux pas m’empêcher) injustement dédaignés lors de leur sortie. En les mettant gratuitement (et malheureusement illégalement) en ligne, HotU permettait à ces oeuvres de ne pas tomber dans l’oubli et de trouver un nouveau public. Saluons donc une dernière fois un site pionnier, qui a permis à de nombreux joueurs et créateurs de (re)découvrir des pans entiers de l’histoire vidéoludique, d’en discuter, de s’en inspirer. Le combat pour l’abandonware continue ailleurs, combat parfois soutenu par les créateurs eux-même, même si l’industrie vidéoludique, tout en dédaignant son patrimoine paraît globalement opposée au travail d’archivage que réalisent des sites comme Abandonia ou Abandonware France

Written by Martin Lefebvre

19 février 2009 à 11:32

Publié dans Brève

Tagged with ,

Une Réponse

Subscribe to comments with RSS.

  1. […] être librement accessibles à tous. Et n’oublie pas camarade, il y a deux jours je saluais un géant de l’abandoware […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :