Devant ton écran

Posts Tagged ‘rpg

L’enfant gâté (Costume Quest)

with 3 comments

Quand tu lances la démo de Costume Quest, comme ça pour voir, il y a un gosse aux grands yeux qui te sourit et te demande de le choisir comme avatar. Après tu enfiles pour Halloween un costume de robot transformable bleu en carton et tu vas choper des bonbecs chez la voisine. Et puis ton petit frère (ou ta petite sœur, selon ton choix) se fait enlever par des affreux streumons : tu peux décidément pas arrêter là, tu es tout guimauve et tu sors la carte bleue.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

27 octobre 2010 at 16:08

Swinging Tokyo (SMT : Devil Summoner)

leave a comment »

Devil Summoner : Raidou Kuzunoha vs. the Soulless Army, un titre à rallonge pour le spin-off de la saga culte d’Atlus. Rocambolesque, loufoque, aussi simpliste que prenant, un chemin de traverse dans le Tokyo des années 30, qui vaut la peine d’être exploré. Rediffusion d’un article publié en 2007 sur Planetjeux.net.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

7 septembre 2010 at 23:11

Publié dans Critique

Tagged with , , , , , ,

L’oeil au beurre noir (Drakensang)

leave a comment »

Full retro-geek mode : je me souviens que dans les années 80, le succès des Livres dont vous êtes le héros aidant, Gallimard avait publié le jeu allemand L’OEil noir et ses expansions dans sa collection de poche. Jamais le jeu de rôle papier n’avait été aussi proche d’être grand public en France. Pensez, on trouvait dans le moindre hypermarché des livres frappés de cet œil d’ébène, et si je n’ai jamais pratiqué, j’achetais et je lisais compulsivement tous ceux sur lesquels je mettais la main. Débarquant quelques années plus tard jeune boutonneux dans mon club de jeu de rôle, j’eus un peu honte de m’être amouraché de ce faux jeu, qui ne valait pas Donjons et Dragons ! Ce qui était d’autant plus stupide que L’OEil noir est un système parfaitement valable, et qui proposait en sus quelques campagnes plutôt finaudes pour l’époque (je garde un souvenir assez émerveillé du Tournoi des Félons). Tout cela pour dire que j’avais plutôt envie d’aimer le Drakensang de Radon Labs, adaptation en CRPG de la licence.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

20 août 2010 at 18:04

Publié dans Critique

Tagged with , , ,

Tout feu tout flamme (Dragon Age : Origins)

with 2 comments

En nommant son jeu Dragon Age, Bioware fait appel à une époque révolue, les années 90, l’âge d’or du RPG narratif sur PC, genre qui avait connu son apogée en 2000 avec Baldur’s Gate 2, avant d’être profondément modifié par la transition vers le développement sur console. Publier en 2009 un jeu de rôle solo pensé pour le PC, avec un budget conséquent, et un respect méticuleux des recettes du genre, voilà un beau coup de fan service, mais aussi, malgré les états de service de Bioware, le risque de paraître complètement hors-sujet. Dragon Age : Origins ne plaira pas à tout le monde. S’inscrivant totalement dans un genre, il en expose les béances autant qu’il en rappelle les plus belles heures. Il n’en n’est pas moins monumental, jalon essentiel du RPG occidental, plus que nul autre jeu Bioware depuis bien longtemps. Pour qui sait profiter de l’œuvre telle qu’elle se donne, DA : O tient du miracle, il ébahit par sa densité, sa générosité, son exigence.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

20 août 2010 at 18:03

Publié dans Critique

Tagged with , , , ,

Rise Above (Risen)

with 3 comments

Dans le paysage vidéoludique contemporain, où tout n’est que poli, fluidité, et vertige du tour de manège, Risen tient du monolithe archaïque, l’action-RPG allemand étonne dès l’abord par sa densité rugueuse. Le scénario-cliché, avant tout prétexte à l’exploration, résume les enjeux : sur une petite île, soudain jaillissent des ruines mystérieuses ; elles recrachent une armée de monstres, et dissimulent des trésors infinis.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

3 août 2010 at 15:57

Publié dans Critique

Tagged with , , , , ,

Peine dragon (King Arthur — The Roleplaying Wargame)

leave a comment »

Tu ignores sans doute qui est Greg Stafford. Pourtant, il est, pour la culture geek, une sorte de grand manitou, inventeur de Glorantha, monde d’une fantaisie théologique inégalée, fondateur de Chaosium, mythique boîte de jeux de rôles,  Runequest et L’Appel de Cthulhu tout de même… Oui, je sais Greg Stafford n’est pas impliqué dans ce King Arthur du studio hongrois NeoCore, et c’est bien dommage. Impressions après sept heures de jeu, et beaucoup de reloads

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

16 juin 2010 at 11:26

L’infini turbulent (Infinite Space)

leave a comment »

Passer à côté… risque récurrent pour le critique, surtout s’il est du genre boulimique, à tout vouloir goûter, et parfois trop prompt à juger. Ne pas être accroché, ne pas percevoir la direction dans laquelle le jeu t’emmène, et rater de la sorte une belle aventure. C’est bien ce qui a failli m’arriver avec Infinite Space. Si je n’avais pas été encouragé par les éloges de personnes de confiance, j’aurais sans doute laissé choir le jeu de Nude Maker au bout d’une dizaine d’heures. Je n’avais sans doute pas tout compris : à ma décharge, j’avais emmené la DS à la campagne, loin du web, sans le manuel évidemment. Et puis il faut bien avouer qu’il débute lentement cet Infinite Space. Tiens, voici ce que j’aurais écrit si je n’étais pas allé plus loin…

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

19 mai 2010 at 19:39

Publié dans Critique

Tagged with , , , , ,

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.