Devant ton écran

Archive for the ‘Brève’ Category

1.4 GB de micro-jeux

with one comment

Inspiré des compilations pirates qui regroupaient à l’époque des 8 bits plusieurs dizaines de titres sur une seule cartouche, l’IGF Pirate Kart 2012 est une compilation de micro-jeux tous plus ou moins expérimentaux, pas forcément finis, mais qui ne demandent qu’à être joués. Si certains des participants, comme Terry Cavanagh (le brillant VVVVVV), qui offre plusieurs titres dans la compilation, ou des piliers de la scène comme la braillarde Anna Anthropy se sont déjà fait un nom, l’IGF Pirate Kart est aussi une protestation des développeurs en herbe qui n’apprécient guère de devoir payer 95 $ pour entrer dans la course aux prestigieux Indie Games Foundation awards. Paradoxalement, la popularité croissante du jeu vidéo indépendant tend à augmenter les budgets, et à laisser de moins en moins de place aux bedroom coders, notamment ceux qui s’inscrivent dans une démarche expérimentale. Ce qui explique la décision de réunir ces titres et de les inscrire à la compétition sous la forme de cette compilation, une manière ludique de resquiller pour ces petits jeux moches et mal-élevés, mais qui témoignent de la diversité et de la vigueur de la scène indépendante.

Written by Martin Lefebvre

20 octobre 2011 at 09:30

Publié dans Brève

Tagged with , , ,

Merlanfrit.net

with one comment

Quand j’ai lancé ce blog en 2009, ce ne devait être qu’un lieu provisoire, pour continuer à écrire, en attendant un projet plus enthousiasmant. Aujourd’hui, après quelques mois de tâtonnements, nous lançons Merlanfrit.net, un site collectif consacré à la critique des jeux vidéo. Un peu à la manière des Cahiers du jeu vidéo, nous essayerons de proposer des thématiques afin de dépasser un simple suivi de l’actualité, et nous nous efforcerons de trouver des angles surprenants, des perspectives d’analyses inédites. Outre l’envie d’écrire ensemble, au sein d’une rédaction amateur mais scrupuleuse, il nous a semblé qu’un tel lieu manquait sur le web francophone : l’espace ne sera peut-être pas facile à remplir, mais nous ferons de notre mieux.

Pour le moment le site est encore en phase beta, et le contenu est encore un peu maigre : une thématique consacrée au controversé L.A. Noire, qui reprend certains textes que vous avez pu lire ici ou ailleurs. Mais dès lundi, Merlanfrit.net devrait prendre sa vitesse de croisière, croisière que nous espérons longue et fructueuse. A vous de juger si l’embarquement en vaut la peine.

Written by Martin Lefebvre

19 octobre 2011 at 23:18

Publié dans Brève

Tagged with ,

Hansel et Gretel

with one comment

Dans le conte de Grimm, Hansel et Gretel découvrent une maison en massepain, et se mettent à la dévorer à belles dents. C’est un piège ! Voilà que leur tombe dessus la sorcière, propriétaire des lieux. Récit bref à portée morale, l’apologue se répète pour les joueurs, qui se font souvent complaisamment piéger à la manière des deux enfants. Une salle grande ouverte, un coffre au trésor bien en vue, une myriade de bonus brillant qui attire l’attention. Et soudain, comme on joue à avoir peur à la veillée, une grille s’abat, un système d’alarme hurle soudain, une pléthore de gardes patibulaires font leur entrée. On nous a bien eus. Brusquement on passe de la récompense à l’épreuve. Mais on le sait, dans un jeu vidéo, l’épreuve n’est jamais que prétexte à récompense, elle est en elle-même jouissance. Quand bien même aurions eu nous affaire à un mauvais coucheur à la Rick Dangerous, au pire une animation burlesque nous aurait récompensés des nos efforts C’est très consciemment qu’on fonce tête baissé dans le piège, à peu près sûr que les développeurs nous permettrons d’en sortir tête haute. Les exemples sont trop nombreux pour être cités, aussi ne te retiendrai-je pas plus longtemps avec ce petit ludème.

Written by Martin Lefebvre

28 mai 2011 at 21:15

Publié dans Brève

Tagged with ,

Fleur synthétique (Flower)

leave a comment »

Malgré tout le bien écrit, les couronnes tressées d’éloges, impression de ne pas avoir lu ce que toi, personnellement Flower t’as fait. Ce n’est pas le message écologique, la splendeur nature poétisée, la légèreté d’un souffle qui t’ont estomaqué. Pas plus que le parcours du créateur indépendant, la maturité du propos, la gravité du jeu vidéo enfin pris comme un art. Non, rien de cela.  Toi tu as aimé Flower parce que tu t’es retrouvé flottant dans un film en images de synthèse des années 80, que tu as pu voltiger dans un univers rien que de polygones, et que tu en rêvais depuis longtemps, de pouvoir fuir de la sorte dans un monde entièrement crée dans le plastique de l’imagination humaine, et qui n’évoque la nature que pour mieux lui tourner le dos. Bouquet d’électrons et de silicone, qui joue le bucolique mais ne s’en éloigne pas moins radicalement.

Written by Martin Lefebvre

15 février 2011 at 14:47

Barbavania (Tiny Barbarian)

leave a comment »

Se lassera-t-on un jour de la fascination qu’exercent les années 80 sur les développeurs indépendants ? C’est probable. Mais pour les joueurs de ma génération, élevés au 8 bits, la nostalgie des primitifs n’est pas encore passée. Tiny Barbarian est une libre adaptation d’une nouvelle du Texan Robert E. Howard, The Frost-Giant Daughter, dans laquelle le toujours fin Conan poursuit une strip-teaseuse des neiges. Le tout se finit évidemment en bagarre, puisque la jeune femme qui n’a pas froid aux yeux mène Conan chez ses frères, vachement zaraf’ par la situation. Comme de bien entendu, l’histoire n’est qu’un prétexte, et la véritable inspiration de ce Tiny Barbarian est plus à chercher du côté des premiers Castlevania. Notre musculeux héros se contente en effet des flèches directionnelles et de deux boutons pour traverser des niveaux bourrés d’embûches et de monstres, dans la plus grande tradition de l’action-platformer. On est loin de la virtuosité formaliste de VVVVVV, mais le jeu de Michael Stearns, réalisé sous Game Maker, vaut le téléchargement tant il compense ses limites  par son charme. Pour tout dire, le joueur pressé n’est pas mécontent de la vogue de ces micro-jeux, qui à l’instar de L’Abbaye des morts, connaissent la vertu de la brièveté.

Via RPS

Written by Martin Lefebvre

31 janvier 2011 at 18:53

If the kids are united…

with 4 comments

Cliff — Cliffski — Harris, le fondateur et unique employé de Positech (Gratuitous Space Battles, ci-dessus), est connu pour ses positions virulentes contre les pirates. Contrairement à d’autres, au lieu de se contenter d’invectiver, il cherche pourtant à comprendre le phénomène, et à le combattre autrement que par le lobbying et les DRM. Ainsi, afin de promouvoir les jeux indépendants, Cliffsky vient de lancer Show Me the Games ! un agrégateur qui permet aux développeurs de faire leur promotion sur un site unique. Pas très sexy pour le moment, le site a le mérite d’être clair, de proposer des liens vers les développeurs, et de mettre en avant les démos, qui restent encore un des plus efficaces outils de promotion.  Un site de plus à ajouter dans les bookmarks des amateurs de jeu indés.

Written by Martin Lefebvre

21 novembre 2010 at 08:59

Publié dans Brève

Tagged with , , ,

A fond les manettes ! (Hypership Out of Control)

leave a comment »

Il y a un an et demi de cela, j’exprimais mon scepticisme à propos du XNA. Il se pourrait bien que je sois allé un peu vite en besogne. Le marché indépendant de la 360, s’il n’a rien d’incontournable, se peuple au fil des mois de  jeux intéressants. Ainsi, Hypership Out of Control, révélé notamment par un test élogieux de Blair MacDonald sur NTSC-UK, cache sous son titre balourd un petit shmup à croquer. Autant te dire que je suis loin d’être un spécialiste du genre : mon pedigree s’arrête à une fréquentation de quelques classiques des années 80 parce qu’on n’avait pas grand chose d’autre à se mettre sur la dent, un engouement de quelques heures pour Xenon 2, et plus d’injures que de réel amour à l’époque où j’essayais d’apprendre Ikaruga... avant d’abandonner piteusement autour du niveau 3. HOoC a pourtant un petit quelque chose qui plaît au très occasionnel esquiveur de boulettes que je suis.

Lire la suite »

Written by Martin Lefebvre

20 novembre 2010 at 18:49

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.